Qui est Banksy, le roi du street-art ?

qui est banksy

Figure emblématique du street art, roi incontournable et imprévisible de la provocation, le graffeur britannique Banksy est mondialement connu. Et pourtant, personne ne connaît sa véritable identité. Son anonymat et ses coups de buzz à répétition ne laissent personne indifférent. Portrait d’un artiste discret, engagé et controversé.

Qui est Banksy ?

“Qui est Banksy?” est la question que tout le monde se pose et à laquelle personne ne peut vraiment répondre. Plusieurs journalistes tentent de découvrir qui se cache derrière ce pseudonyme, mais aucune confirmation sur sa véritable identité n’a été donnée.

Que savons-nous de Banksy ?

Banksy est né en 1974 à Bristol, en Angleterre. Il commence les graffitis dans les années 90 et rejoint le groupe de graffeurs mêlant musique et street art “Bristol’s DryBreadZ Crew” (DbZ). À partir de ce moment, il sera considéré comme un artiste du mouvement street-art.

Dès le début de sa carrière, le rat a une place particulière dans les peintures de l’artiste. Certains y associent un hommage au pochoiriste français Blek le rat.

qui est banksy? oeuvre murale mild mild west seule graffiti signé

Plusieurs graffes de Banksy ont été peints sur les murs de Bristol. Le premier identifié est “Mild Mild West” (1998). Il représente un ours en peluche lançant un cocktail molotov sur des policiers antiémeutes. 

Le nom de l’artiste apparaît sur la fresque, mais est-ce lui qui l’a signée ? Ce qui est sûr, c’est que c’est la seule peinture avec “Banksy”.

Depuis plus de vingt ans, aucune autre de ses fresques n’ont été signées mais son style reste bien reconnaissable par sa technique et ses thèmes exploités. Ses peintures au pochoir mêlent à la fois l’imaginaire publicitaire, politique et contemporain. Le tout imprégné d’humour et de commentaires ironiques sur la société.

Bien qu’il sillonne les rues du monde en laissant derrière lui des messages engagés, controversés et très perceptibles, sa discrétion ne cesse d’alimenter le mystère sur sa personne.

Théories sur son identité
Personne ne sait vraiment qui est Banksy. Son identité est un mystère et les spéculations sur “qui il est” sont nombreuses. Pour certains, c’est un homme ou une femme, pour d’autres c’est un groupe de quatre ou sept personnes.

Son entourage nourrit ce mystère en ne dévoilant pas son identité. En même temps, l’anonymat et le street art vont de pair, en raison de l’illégalité de l’activité.

Néanmoins, selon diverses photos et interviews, il serait décrit en 2003 comme “homme blanc de 28 ans, débraillé décontracté – jeans, T-shirt, une dent d’argent, chaîne en argent et boucle d’oreille en argent. Il ressemble à un croisement entre Jimmy Nail et Mike Skinner de The Streets”.

Parmi les hypothèses, deux noms ressortent particulièrement:

  • Robert Del Naja, alias 3D, leader du groupe de trip hop Massive Attack. Ils sont originaires de la même ville et ont tous les deux été graffeurs dans les années 1980. Mais cette rumeur a été écartée car l’artiste ne pourrait cacher une double vie. Lors d’une interview en juin 2017, DJ Goldie a appelé Banksy “Rob”. (wiki)
  • Il pourrait s’appeler “Rob” comme Robin Gunningham. Selon l’enquête du Monde, “A la poursuite de Banksy, le fantôme du street art”, publié en 2019. Les amis de l’artiste laissent planer le doute sur l’identité de l’artiste. En 2006, une étude affirmait que les travaux de Banksy coïncidaient avec les déplacements de Gunningham.
 
 

Les œuvres les plus connues de Banksy

Girl with Balloon

girl with balloon oeuvre la plus connue de banksy

“Girl with Balloon” (la petite fille au ballon) est l’un des pochoirs les plus connus de l’artiste.

Une petite fille en noir et blanc regarde un ballon rouge en forme de cœur. À côté de la scène, le message “there is always hope” (il y a toujours de l’espoir) est inscrit. Une œuvre poétique découverte en 2002 à Londres, dans le quartier de South Banks.

En 2018, une reproduction de l’œuvre est mise aux enchères à Londres (voir infra). Mais au moment d’être adjugée pour plus d’un million d’euros aux enchères, la toile s’autodétruit. Banksy l’a alors renommée “Love is in the Bin” (L’amour est dans la poubelle).

Kissing Coppers

kissing coppers-oeuvre de banksy

“Kissing Coppers” (Policiers s’embrassant), représente deux policiers grandeur nature s’échangeant un baiser passionné. L’œuvre est peinte en noir et blanc sur la façade d’un pub de la ville balnéaire de Brighton, au Royaume-Unis.

En 2011, le propriétaire du pub la vend à une galerie d’art new-yorkaise, et la fait remplacer par un fac-similé protégé par une vitre en plexiglas. En 2014, elle est vendue aux enchères à Miami pour la somme de 575.000 dollars.

 

 

 

 

Slave Labour

banksy slave labour

En 2012, Banksy peint dans un quartier populaire du nord de Londres un enfant agenouillé sur une machine à coudre en train de confectionner des banderoles de drapeaux britanniques.

“Slave Labour” (Travail d’esclave) dénonce le travail forcé des enfants et le manque de considération que peuvent porter les pays dits “modernes” sur eux.

Les ventes aux enchères de Banksy

Parmi quelques-unes de ses plus belles peintures vendues aux enchères:

Devolved Parliament

devolved parliement oeuvre de banksy vendue aux enchères

La toile Devolved Parliament représente le Parlement britannique peuplé de singes. L’œuvre a été adjugée pour 9,9 millions de livres sterling (11,1 millions d’euros) à Londres le 3 octobre 2019.

 

 

 

Show me the Monet

banksy show me the monet oeuvre de banksy vendue aux enchères

Le 21 octobre 2020, le tableau Show me the Monet, issu de la série des Crude Oils (« Peintures à l’huile vulgaires ») est vendu à Londres par la maison Sotheby’s, pour 7,7 millions de livres sterling. L’œuvre détourne le tableau Nymphéas de Monet.

 

 

 

Love is in the Bin

love is in the bin banksy vente aux enchères

Le 5 octobre 2018, lors d’une vente aux enchères organisée chez Sotheby’s à Londres, une version sur papier peint à la bombe et à l’acrylique de l’œuvre Girl with Balloon, s’est presque entièrement autodétruite.

Cet événement inattendu a été possible grâce à d’un destructeur de documents dissimulé dans le cadre qui s’est déclenché immédiatement après le coup de marteau, signalant la vente d’une valeur de 1 042 000 livres sterling (1 200 000 euros).

L’artiste a commenté cette action sur Instagram par « Going, going, gone… », soit « Adjugée, adjugée, disparue… ». Banksy a souvent critiqué l’établissement et le marché de l’art basé sur le profit et la spéculation. Il affirme que Sotheby’s n’était pas au courant que le cadre contenait ce mécanisme.

Trois ans plus tard, soit le 14 octobre 2021, l’œuvre qui s’était partiellement autodétruite est remise en vente par son acheteuse. Les enchères atteignent cette fois 21,8 millions d’euros,  un record pour Banksy.

 

Banksy, un artiste controversé

 

La vente aux enchères de “Girl with Balloon” Sotheby’s de 2018

L’autodestruction de la toile “Girl with Balloon” en 2018 a créé la polémique. La scène, filmée, est devenue virale et a fait couler beaucoup d’encre.

Les spéculations sur la nouvelle valeur de l’œuvre, son changement de nom (en “Love is in the Bin”) et surtout le caractère inattendu et spectaculaire de l’événement étaient au centre de toutes les discussions.

Droit d’auteur et subversion

billet lady di par banksy

Banksy a remplacé le portrait de la reine par une photo de la princesse Diana sur des billets de 10 livres sterling. Il a également modifié la phrase “Bank of England” par “Banksy of England”.

L’artiste a aussi détourné le célèbre tableau des “Nymphéas” de Monet en ajoutant des ordures et des chariots de supermarché.

 

Dismaland

banksy dismaland

En 2015, Banksy a créé Dismaland, un parc d’attractions sinistre dans le Somerset, à proximité de Bristol. Il était possible de voir la princesse Cendrillon écrasée par un carrosse, une version déformée de la sirène Ariel et des bateaux de réfugiés.

L’exposition avait pour but d’encourager les visiteurs à jeter un regard réel sur le monde dans lequel nous vivons, sans un filtre “Disney”.

 

 

Cardinal Sin

cardinal sin binksy

En 2011, Banksy décide de s’attaquer à l’organisation la plus puissante du monde – l’Église catholique. L’œuvre “Cardinal Sin” a été dévoilée à la Walker Art gallery de Liverpool à la suite du scandale des abus sexuels sur des enfants au sein de l’Église catholique et de sa dissimulation.

Il a redessiné une réplique d’une sculpture en pierre du XVIIIe siècle représentant un prêtre, en remplaçant son visage par des tuiles pixélisées et obscures, donnant l’impression d’un criminel présumé.

Il y a ajouté le slogan “il est facile d’oublier la véritable signification du christianisme – mensonges, corruption, abus”.

 

 

 

En savoir plus sur Banksy

Pour en découvrir plus sur l’artiste et approfondir vos connaissances, il existe différents ouvrages. 

Voici une sélection de 5 livres sur l’artiste.

  • Guerre et Spray
  • Banksy, vous représentez un niveau de menace acceptable, vous le sauriez si ce n’était pas le cas de Patrick Potter
  • Planète Banksy de Ket
  • Où est Banksy ? de Banksy
  • Banksy, L’art transgresse les règles (Hetties Bingham)
 

En 2010, l’artiste a réalisé le film “Exit Through the Gift Shop” (Faites le mur).

En 2020 est sorti le documentaire “Banksy: Most wanted” de Seamus Haley, Aurélia Rouvier et Laurent Richard. Cette enquête suit l’artiste en se demandant si connaître son identité est une condition pour apprécier son art.

Sources :

Bewaremag, Artsper, The world of Banksy, Street art avenue, Wikipédia, Art critique, Mix mag, RMC – bfmtv, 5 livres

Vous aimez l’art contemporain ? Découvrez notre catalogue.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin