A propos de Laurent Dumortier

Biographie

Laurent Dumortier (°1989, Belge, vit et travaille dans la région de Namur) est un jeune artiste qui privilégie le dessin figuratif avec du fusain, de l’aquarelle, de l’acrylique et des crayons de couleur. Dans sa démarche artistique, il se confronte à une réalité du terrain par le biais de croquis et de notes tel un observateur ou même en tant que « voyeur ». C’est à partir du ressenti, de l’atmosphère d’un lieu et des couleurs qu’il sera influencé lorsqu’il dessine. Dès lors, on peut constater les pertes de mémoire, les blancs du papier, les ratures, les incohérences, les moments d’inconscience qui sont la tentative d’écrire une histoire inachevée.

Laurent débute tout d’abord des études d’architecture paysagiste durant 2 années (2008-2010), élément important car c’est à ce moment précis qu’il s’intéresse à la notion d’espace, de vide et de narration dans le paysage. Après ces deux années, ne voulant pas réaliser des plans sur ordinateur, il décide de poursuivre ses études à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles dans l’option « dessin ». Lieu où il renoue avec le fusain, les couleurs, l’aquarelle et de nombreuses recherches sur l’image-espace. Il obtient ainsi un Master approfondi (2016) et débute sa carrière artistique. Il y aura la série Pygmalien, nourrie par les textes de Pierre Klossowski et Victor I. Stoichita. Il est sélectionné pour le concours “Carte de visite – ArtopenKunst” à Bruxelles (2019) et participe à des expositions collectives. En septembre 2019, son travail est remarqué par la Fondation Privée du Carrefour des arts (Fondation qui promeut chaque année 4 ou 5 artistes émergents en proposant une résidence artistique). Une expérience partagée avec d’autres artistes qui consolide son approche avec le fusain, travaillant sur la série des Windows. Durant la même année (2020), il participe à des expositions « No Guts, No glory » à la Chambre de l’art (Bruxelles, BE) et « 294 jours entre 4 murs » à la Fondation Privée du Carrefour des arts (Bruxelles, BE). Actuellement, il poursuit son travail artistique et souhaite interroger également le portrait et le paysage.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin